Application mobile ou site responsive : 5 questions pour mieux choisir

Mobile

responsive

UX

Android

 

Aujourd’hui, avec l’algorithme de référencement Mobilegeddon de Google, le site responsive est devenu un passage obligé pour votre SEO. De plus, avec 8,9 millions de visiteurs uniques par mois en 2015, le trafic web mobile américain est presque trois fois plus important que le trafic sur les applications mobiles (3,3 millions). D’autres statistiques laissent à penser qu’on ne peut se passer d’une application mobile. Par exemple, un mobinaute américain passe plus de 200 minutes par mois sur des applications, soit 87% du temps passé sur mobile. Le site responsive et l’application mobile ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients, mais surtout, ils n’adressent pas le même besoin. Alors, avez-vous vraiment besoin d’une application mobile ?  


L’utilisateur a-t-il besoin de mon service en situation de mobilité de manière récurrente ?


Si la réponse est oui, alors il faut certainement approfondir la réflexion sur le développement d’une application mobile. Un site responsive nécessite une connexion internet, ce qui signifie qu’il ne sera pas disponible n’importe où et à n’importe quel moment. Si votre service répond à un besoin ponctuel et est voué à évoluer dans le temps, mais que vous souhaitez proposer une expérience optimisée sur mobile, alors le site responsive est la solution à privilégier.

 

Ai-je un objectif de brand awareness ?


Un site responsive demande à l’utilisateur de solliciter votre marque pour vous trouver : il doit penser à votre marque, ouvrir son navigateur, taper votre URL ou encore vous rechercher sur Google. De plus, ceci doit être répété chaque fois qu’il pense à vous. Avec une application mobile, l’utilisateur n’a besoin de vous chercher qu’une seule fois. Vous pouvez également lui envoyer des push notifications pour le fidéliser ou encore monétiser l’application avec beaucoup plus d’options qu’un site responsive.


Est-ce que l’interactivité est au centre de mon produit ?


Si l’interactivité est au centre de votre produit mobile, alors une application mobile semble plus adaptée. L'application étant installée sur le smartphone de l'utilisateur, l'application peut créer de véritables interactions avec celui-ci. Par exemple, avec l'accéléromètre, des applications peuvent analyser les mouvements du sommeil afin de déterminer le moment le plus propice pour le réveil. Les jeux, les applications incluant de la réalité augmentée ou de la géolocalisation impliquent une communication interactive entre le mobinaute et le service, dont les performances sont bien meilleures pour une application mobile qu’un site web. Si votre site présente une information ou un service de la même manière sur tous les supports n’impliquant pas beaucoup d’interactions entre l’utilisateur et l’application, il sera plus intéressant d’opter pour un site responsive.

Mon service a-t-il besoin d’utiliser des fonctions natives du smartphone ?


Si l’application mobile a de nombreux atouts concernant l’interactivité avec l’utilisateur et la personnalisation de la relation, c’est parce qu’elle peut faire appel à des fonctions natives. Elle peut en effet bénéficier des fonctionnalités telles que le GPS, le carnet d’adresses, l’appareil photo ou l’accéléromètre. Par exemple, il est beaucoup plus facile et utile pour un utilisateur de connaître la météo en se géolocalisant depuis son smartphone que de faire la démarche sur un navigateur. C’est pourquoi les applications qui utilisent des fonctionnalités natives du smartphone sont nettement plus engageantes sur mobile, en termes de temps passé, que les autres.

 

comscore.jpgPart du temps passé sur des applications mobiles par rapport au temps passé sur tout type de supports digitaux par catégories de contenus

Source : Comscore


De quelles ressources je dispose ?


La question du coût est certainement cruciale pour décider. Si vous avez répondu non aux questions précédentes, alors le site responsive est certainement la meilleure solution et surtout la plus économique. Son développement et ses coûts de maintenance sont très peu onéreux car le site responsive partage la même base de code que votre site web. De plus, il n’y a qu’un contenu unique à mettre à jour. Le développement d’une application suppose d’intégrer une expérience utilisateur unique et mobile, avec un contenu différent et des services personnalisés.


Le site responsive et l’application mobile n’adressent donc pas les mêmes besoins. Il faut bien garder en tête votre objectif business, la population ciblée et l’action souhaitée par votre service afin de pouvoir décider quel investissement est le meilleur.

 

Vous avez un enjeu business auquel une application mobile répond, contactez-nous !

Découvrez 5 règles pour réussir le développement de votre application mobile